bspp
Une victime d’un accident de circulation géolocalisée par les pompiers du Lot
...
Guide méthodologique sur le secours routier
Sortie aujourd’hui de l’ouvrage « Le secours routier » aux éditions Carlo Zaglia. ...
Les pompiers à travers la publicité
Le nouvel ouvrage du colonel (ER) Jean-François Schmauch. ...
13/07/2017
L'appli 112BE, du nouveau en Belgique
© Service public fédéral Intérieur Direction générale de la Sécurité civile
Les centres d'appels urgents localisent automatiquement les téléphones Android ou les smartphones avec l’app « 112 BE »

Si vous possédez un téléphone Android avec une carte SIM belge, les centres d'appels urgents 112 et 101 peuvent vous localiser de manière précise via l'AML ou Advanced Mobile Location, une technologie de localisation qui exploite les possibilités de localisation de votre appareil afin de transmettre automatiquement aux centres d'appels urgents votre position en cas d'urgence. Depuis 2015 déjà, le SPF Intérieur et l'EENA (European Emergency Number Association) insistent auprès des fabricants et fournisseurs de smartphones pour qu'ils introduisent l'AML. Actuellement, seul Android supporte cette fonctionnalité.  

Erwin Hertens, Directeur 112 : "Traditionnellement, les centres d'appels urgents ne pouvaient vous localiser automatiquement que si vous téléphoniez au départ d'une ligne fixe. En 2016 cependant, la proportion d’appels urgents passés au départ d'une ligne fixe était inférieure à la moitié des appels… Si vous appelez avec un appareil Android et/ou notre nouvelle App 112 BE, le centre d'appels urgents peut désormais localiser aussi automatiquement les appels smartphones, permettant ainsi d'alerter plus rapidement les services de secours.

Vu l’importance de la localisation pour pouvoir alerter les services de secours, il importe néanmoins de communiquer ou confirmer aussi oralement l'adresse à l'opérateur. " Si vous avez un iPhone, vous devez télécharger l'app 112 BE pour transmettre automatiquement votre localisation. Cette appli est disponible pour les utilisateurs d'iPhone et Android et présente, par rapport à l’AML, l'avantage de pouvoir transmettre toutes les 30 secondes une actualisation de votre localisation pendant la communication. D'autres avantages de votre application 112 BE sont notamment la possibilité de faire apparaître des informations supplémentaires que vous avez complétées lors de l'enregistrement et que, dans certaines circonstances qui empêchent une conversation, l’activation d’une fonctionnalité chat par l'opérateur. L'AML et l'app 112 BE sont jusqu'à 4.000 fois plus précis que la localisation traditionnelle par GSM. La localisation traditionnelle donne aux centres d'appels urgents une indication de la portée de l'antenne-relais, mais dans les régions rurales, les zones peuvent atteindre plusieurs kilomètres carrés, ce qui est trop vaste pour vous localiser de manière précise. Si vous ne pouvez pas communiquer une adresse exacte, les opérateurs doivent continuer à poser des questions sur les points de repère dans les environs (tels qu'une aire de stationnement, un monument,...)  jusqu'à ce qu'ils identifient votre localisation et puissent alerter les services de secours. L'AML et l'app permettent donc de gagner un temps précieux.

Depuis le lancement de l'application 112 BE et l'introduction de la fonctionnalité AML fin juin, la localisation  automatique à déjà prouvé son utilité à de plusieurs reprises. Le lundi 3 juillet, par exemple, un groupe de promeneurs situé dans la province de Liège avait ainsi besoin d'une aide urgente parce qu'un enfant était tombé et qu'il souffrait d'une fracture. Lorsque les promeneurs sont sortis du bois et ne pouvaient communiquer aucune adresse, ils ont pu être localisés facilement, ce qui a permis d'envoyer les services de secours vers la voie d'accès/route la plus proche. 

Les données de localisation via l'AML ne sont envoyées aux centres d'appels urgents que lorsque vous téléphonez aux numéros urgents 112 ou 101. Ces données de localisations sont uniquement destinées à localiser plus rapidement l'incident et ne sont pas conservées par votre fournisseur d'accès ou par les services d'urgence. 

©
© Service public fédéral Intérieur Direction générale de la Sécurité civile - Exemple de localisation d'un appel avant et après dans une zone urbaine.