bspp
Mistral et départ de feu dans le Sud
Plusieurs départs de feux dans les Bouches-du-Rhône. ...
Visov présent sur tous les fronts
Nouvelle convention avec le Lot ...
L’investigation des incendies
La diversité des situations dans lesquelles se développent les incendies ainsi que la multiplicité des critères qui influencent les phénomènes thermiques font de l’investigation des incendies une discipline riche et exigeante. ...
28/10/2017
Mistral et départ de feu dans le Sud
© Pompiers13
La Haute-Corse, les Bouches-du-Rhône et le Gard, entre autre, subissent une météo douce, mais avec un vent virulent, ce qui donne lieu à de nombreux départs de feu.

Plusieurs incendies se sont déclarés sur le département des Bouches-du-Rhône. Ils n’ont pas été d’une grande importance mais leur multiplicité a nécessité de nombreux moyens à mobiliser. Une quinzaine de véhicules et une soixantaine de sapeurs-pompiers ont été engagés en particulier sur un feu situé sur la commune de Berre. Il menaçait plusieurs habitations mais elles ont toutes été protégées et 15 personnes ont été évacuées de façon préventive. quatre hectares ont été parcourus sur plusieurs foyers épars.

Les Pompiers du Sdis 13 vous rappellent qu’en raison de la sècheresse persistante et du vent violent, tous les brûlages sont interdits et que la plus grande prudence doit être respectée par tous. 

Par ailleurs, le vent va souffler pendant tout le week-end, avec des rafales toujours assez fortes surtout dimanche.  

En raison du risque élevé d'incendie lié aux conditions météo annoncées ce week-end, l'usage du feu est interdit dans toute la Corse, du vendredi 27 au lundi 30 octobre inclus. En Haute-Corse, deux nouveaux incendies ont éclaté jeudi, quatre jours après un incendie dévastateur qui a brûlé plus de 1700 hectares en Balagne. Cette interdiction fait également suite à une vingtaine de départs de feu enregistrés ces derniers jours dans le département de la Corse du Sud, "à l'occasion d'écobuages non maîtrisés ou d'opérations de débroussaillage réalisées sans l'observation de toutes les prescriptions réglementaires", précise la préfecture.

Durant cette période, sont notamment interdits les brûlages de végétaux, les feux de camp ou encore l’utilisation de réchaud et de barbecue (sauf à moins de 5 mètres d’une construction débroussaillée, dotée de l’eau courante et de l’électricité). Les préfectures rappellent que les contrevenants s'exposent à des peines d'amende pouvant aller jusqu'à 100.000 euros ainsi que des peines d'emprisonnement.

© BL
© Pompiers13 -